logo
muster_oben
  RSS_Feed   Facebook

 

linierot

Gros plan sur l’Afrique urbaine

En juin, Bâle s’affiche sous les couleurs de l’Afrique, entre recherche et culture. «Afrique urbaine – Africains urbains: nouvelles rencontres entre le rural et l’urbain» – tel est le thème de la Conférence européenne des études africaines ECAS 2017 qui se tiendra du 29 juin au 1er juillet. Bâle accueillera un grand nombre de passionnés de l’Afrique, que ce soit par le biais des études ou du travail. Le congrès sera auréolé de manifestations culturelles en tous genres qui débuteront dès le 9 juin, et qui trouveront leur point culminant durant leur congrès fin juin.

 

Le coup d’envoi sera donné début juin par l’Image Afrique Festival qui se consacre pour la sixième fois consécutive à la photographie contemporaine d’Afrique et au quotidien dans la diaspora: c’est ainsi que le Theaterplatz à Bâle présentera des œuvres de photographes primés en plein air, tandis que le Voltaplatz accueillera une exposition solo du photographe égyptien Nabil Boutros. Pour la première fois, l’édition actuelle d’Image Afrique cultivera également l’interdisciplinarité avec deux soirées lecture multilingues consacrées au thème «Langages urbains: le son de la langue». Le cinéma Sputnik à Liestal présentera en outre des films de et sur l’Afrique.

 

Le 11 juin marquera l’ouverture du festival Kongo am Rhein organisé par la spécialiste en lettres Isabelle Chariatte et l’auteur congolais In Koli Jean Bofane. Sous la  ...plus

linierot  
   
 
Nouveauté

Amine & Hamza

Fertile Paradoxes
ARC Music (2017)

[rh] «Fertile Paradoxes» est le titre du nouvel album d’Amine & Hamza M’Raihi, deux frères tunisiens établis en Suisse. Leur notoriété désormais internationale découle de leur maîtrise virtuose de l’oud et du qanun, les deux instruments de la musique arabe classique par excellence. Leur dernière œuvre permet aux frères d’explorer le caractère versatile de ces instruments traditionnels à travers le jazz, la musique classique occidentale, le flamenco et la musique indienne. Le résultat? Huit compositions denses et atmosphériques, tantôt hypnotiques ou rêveuses, tantôt houleuses voire déchaînées. Le titre de l’album décrit de manière détournée aussi bien le choix des ingrédients que le mode de cuisson: c’est ainsi que le qanun s’y marie au saxophone, le violoncelle aux tablas, l’accordéon à l’oud. Les instruments et les styles musicaux les plus hétéroclites s’y entremêlent pour donner lieu à des  sons aussi incongrus que saisissants. Les pays d’origine des musiciens et même les lieux d’enregistrement s’étendent de l’Inde aux États-Unis en passant par la Pologne, la Suisse, la France et la Tunisie. «Fertile Paradoxes» nous démontre une fois de plus avec brio que la bonne musique n’a guère besoin de catégories et que ses possibilités sont tout bonnement illimitées.

 

       [CD Index]

[Toutes les critiques]

 

 
Info

J’ai cru qu’on était tous humains

Un projet d’art auditif


Samedi, 17 juin 2017, 17h00
Foyer Stadtmuseum Aarau

Des apprentis de l’École professionnelle cantonale d’Argovie animent en direct une émission de 60 minutes. Transmission sur Radio Kanal K, 94,9 MHz. Streaming: www.kanalk.ch

 

Durant trois mois, une trentaine d’étudiant·e·s âgé·e·s de 16 à 30 ans se sont penché·e·s sur leurs perspectives d’avenir – avec leurs rêves, leurs possibilités et leurs obstacles. Le résultat: un «realty check» acoustique à mi-chemin entre documentaire et fiction. Le projet fut initié par la performeuse Diana Rojas et qu’artlink, coopération culturelle, et créé en collaboration avec le musicien Micheal Sauter et l’écrivain Donat Blum. Il a été réalisé en partenariat avec le programme d’intégration de l’École professionnelle cantonale d’Argovie. Les apprentis sont originaires d’Érythrée, d’Éthiopie, d’Afghanistan, d’Iran, mais aussi de Macédoine, d’Italie, d’Espagne, du Portugal, d’Albanie, du Kosovo ainsi que d’Amérique latine.

 

Un balade audio (30’) réalisé dans le cadre du projet est disponible au Stadtmuseum Aarau jusqu’à la fin de l’exposition «Flucht» («Fuite», 17 septembre 2017). Location à l’accueil.

   
 
   © artlink | Büro für Kulturkooperation      Design: Eva Rolli Visuelle Gestaltung