logo
muster_oben
  RSS_Feed   Facebook

 

linierot

Financer un projet

Le Fonds pour la culture du Sud, géré par artlink sur mandat de la DDC, ne peut accorder que de modestes subventions aux projets élaborés ou réalisés en Suisse par des artistes du Sud. C'est pourquoi nous nous efforçons de procurer des informations utiles concernant d'autres institutions de promotion. Le site Internet www.kulturfoerderung.ch constituent la première source de références.

 

Les personnes qui recherchent de l'argent pour un projet culturel doivent se faire une image réaliste du milieu culturel suisse et de ses institutions de promotion. Au niveau fédéral, les activités de promotion de projets d'envergure nationale sont essentiellement du ressort de l'Office fédéral de la culture (www.kultur-schweiz.admin.ch/) et de la Fondation Pro Helvetia. L'Office fédéral de la culture OFC se borne essentiellement à subventionner les domaines faisant l'objet de lois spécifiques (cinéma, protection du patrimoine, protection des monuments, arts plastiques, arts appliqués). Il subventionne en outre les associations d'artistes.

 

Lors de la recherche de fonds, on est souvent obligé de revoir ses prétentions à la baisse. En dépit des apparences, il faut admettre que l'on ne trouve pas sans autre de l'argent pour financer des activités culturelles ou artistiques. En outre, les "professionnels de la culture" deviennent rarement riches. Il importe de savoir précisément pourquoi on veut lancer un projet et de transmettre cette conviction aux éventuels bailleurs de fonds.

  • Il ne sert à rien d'écrire au petit bonheur à un grand nombre d'institutions; il faut les choisir avec soin et mentionner dans la requête les rapports du projet avec les intérêts qui sont ceux de ces instances.
  • Il importe de savoir si les requêtes doivent être présentées à des dates précises.

Nous recommandons de commencer par s'adresser aux institutions culturelles officielles de la région, notamment du domicile (ville, canton). Il vaut toujours la peine de rechercher des subventions sur place (fonds des loteries, banques régionales, Eglises).

 

Les artistes qui ne sont pas d'origine suisse se trouvent confrontés à des obstacles supplémentaires. Mais souvent, c'est moins la nationalité qui joue un rôle que la date à partir de laquelle on est domicilié en Suisse, dans le canton ou la commune. Avant de présenter une requête, il vaut la peine de tirer cet aspect au clair.

linierot  
   © artlink | Büro für Kulturkooperation      Design: Eva Rolli Visuelle Gestaltung